Fixez un prix gagnant

climbing-wall-364397_1280EVALUEZ, COMPAREZ

Comme sur tout marché, « tout se vend, tout dépend du prix« .

Pour fixer le juste prix, observez vos concurrents, et alignez-vous sur eux.

Modulez-le en fonction de son prix d’achat, de son état d’usure, de la demande du marché, des indicateurs tels que les argus,… Ne fixez pas la barre trop haut : un objet d’occasion est forcément déprécié dès lors qu’il sort d’un magasin.

Pour des vêtements et les chaussures, fiez-vous à l’échelle suivante:

  • Neuf avec étiquette : 50 % à 60% du prix boutique.
  • Neuf sans étiquette : 40 % à 50% du prix boutique.
  • Très bon état : 30 % à 40% du prix boutique.
  • Bon état : 20 % à 30% du prix boutique.
  • Etat moyen : 10 % à 20% du prix boutique.

TENEZ COMPTE DES FRAIS

De même qu’un commerçant a des charges (location d’une boutique, paiement des charges sociales,…), vous aussi, vous devez prendre en compte des frais de mise en vente.

La plupart des sites de revente d’occasion demandent une commission. Celle-ci va de 7,5% du prix de l’objet pour ebay à 17% pour priceminister.

Si votre acheteur vous paie par paypal, vous devrez retrancher une commission de 3,4% +0,25 euros par transaction.

Pensez également à inclure les frais d’expédition éventuel (qui peuvent aller jusqu’à 15 euros…).

Enfin, prenez en compte les éventuels frais de mise en valeur de votre annonce (mention « urgent », emplacement en tête de page,…).

Au bout du compte, faites votre calcul : peut-être n’est-il pas rentable que vous vendiez votre objet sur internet !

ENCHERES

Si vous vendez votre objet sur un site d’enchères (Ebay par exemple), un prix de départ bas est intéressant pour attirer les acheteurs. Cela les encouragera à enchérir sur votre objet.

Un euro est un prix universel, qui attire l’œil. Sur Ebay, une option payante « prix de réserve » vous permet de ne pas vendre votre objet en deçà d’un prix-plancher. Cependant un prix de réserve trop élevé peut décourager les enchérisseurs potentiels.

TRUCS MARKETING

Choisissez un prix rond, ou un prix psychologique, de type « 2 euros » ou « 4,99 euros ».

Ces prix ont l’avantage de frapper l’esprit ou d’avoir l’air peu élevés « 0,99 ».

NEGOCIEZ

Selon le site, il est d’usage de concéder une ristourne à la vente. Celle-ci est variable, en fonction de la qualité de l’objet, de votre besoin de vous en débarasser vite,… Cette pratique a surtout court sur les sites d’annonces tels que le bon coin ou vivastreet.

En amont, fixez-vous un plafond-plancher en deçà duquel vous ne descendrez pas, et tenez-vous-y : ne vendez pas à perte !

SOYEZ TRANSPARENT

Indiquez s’il existe des frais supplémentaires comme le prix d’expédition.

Précisez votre démarche, à l’appui des mentions : « Prix non négociable », « Prix ferme », « A débattre », « Faire offre »,…

VOTRE OBJET NE SE VEND PAS ?

C’est que votre prix est trop élevé. Adaptez votre prix à celui du marché, en le baissant progressivement, de 5% toutes les semaines (ou tous les mois, s’il s’agit d’un bien immobilier). A un moment, votre prix et celui du marché se rencontreront : vous ne serez jamais aussi proche de la vente !

Vous avez des remarques, des trucs à nous partager? Alors écrivez un commentaire sur ce thème!